Scénario Dungeons and Dragons 5E : le Druide Fou

Le druide fou est une courte aventure pour Dungeons and Dragons 5E. Ce scénario gratuit est une one-shot qui peut être facilement adapté à n’importe quelle campagne dans un jeu de rôle médiéval fantastique et peut s’intégrer aisément dans une mini-campagne plus longue. N’hésitez pas à le modifier, corriger, adapter et à partager vos impressions ou retours d’expérience.

Téléchargement

Bonus : d’autres scénarios de jeu de rôle sont à retrouver sur cette page

Si vous prévoyez de jouer ce scénario, arrêtez la lecture ici !

Caractéristiques

  • Jeu : Dungeons & Dragons 5ème édition
  • Niveaux : 2-3
  • Durée : 1 session de 3 heures environ
  • Les statistiques des monstres ne sont pas reprises, il vous faut les règles officielles (SRD ou Monster Manual)
  • Les points d’expérience ne sont pas indiqués, reportez-vous aux règles officielles selon la façon dont vous comptabilisez les XP

Les ressources proposées ici (cartes, plans) ne sont pas forcément libres de droit ni utilisables pour une utilisation commerciale, ce scénario n’est donc proposé que pour une utilisation à titre privé.

Synopsis

Dans les environs d’une petite ville frontière, nommée Fortitude, se regroupent des forces maléfiques. Un brigand, qui se fait surnommé Serpent tant il est vicieux et insaisissable, prépare une attaque contre la ville. Pour cela, il s’appuie sur plusieurs groupes d’humanoïdes qu’il a fédéré par la force et des promesses de pillage.

Parmi eux, un groupe de gnolls s’est établi dans une forêt proche. Ils cultivent dans celle-ci des champignons qui leur donnent de la force et leur permettent de se guérir, et font du stock de potions en vue de leurs combats futurs. Mais les effets secondaires de leurs préparations rendent malades les animaux de la forêt et les contaminent, les rendant stupides et agressifs. Les végétaux de la forêt ont également été pollués, ce qui a attiré l’attention d’un druide qui vivait plus loin.

Osior, le druide, essaie de trouver une solution au problème des gnolls mais en attendant, il chasse les caravanes qui passent sur la route proche de la forêt, afin d’éloigner du danger les voyageurs et les marchands. Osior étant assez farfelu et dépenaillé, ses efforts ont été mal interprétés et la région a maintenant une réputation de zone dangereuse.

Sur fond gris, les descriptifs que vous pouvez lire aux joueur ou paraphraser si vous le souhaitez.

Préambule

Alors que les aventuriers vaquent à leurs occupations habituelles à l’auberge de la ville, ils sont accostés par le représentant d’une faction qui a intérêt à ce que les convois de voyageurs et de transport puissent continuer à arriver tranquillement en ville, sans que la sécurité ou le commerce ne soient perturbés. Cela peut être la milice locale, trop peu nombreuse (et peureuse) pour s’aventurer dans la forêt, ou le syndicat des marchands de la ville par exemple. Tous ont entendu parler de la rumeur concernant un druide fou qui gesticule et chasse les caravanes longeant la forêt avant d’arriver en ville.

Les aventuriers se voient offrir 25 PO chacun pour résoudre le problème à leur façon (donc pas forcément avec violence, mais avec une résolution définitive). Il est très facile de se faire indiquer l’endroit d’où surgit le druide et de trouver des empreintes de pas s’enfonçant dans la forêt.

Carte 1 : la clairière

Les empreintes que vous suivez sont légères mais nombreuses, et attestent d’un passage d’un humain. Peu de dégâts sont visibles sur la végétation, ce qui démontre que les traces sont dues à quelqu’un qui a l’habitude de se déplacer en forêt. Après quelques centaines de mètres, vous débouchez dans une clairière baignée par quelques rayons de lumière se faufilant entre les branches. Une odeur d’humus et de décomposition végétale est assez présente, mais vous sentez aussi une puissante odeur animale.

Les lieux sont mystérieusement calmes mais cela ne dure pas puisque, sortant lentement des bois, des loups (un par personnage) se précipitent sur les aventuriers. Si les personnages s’en sortent trop facilement, faites intervenir un loup sanguinaire qui les prend à revers.

Dans le cas de difficulté pendant le combat, Osior le druide arrive pour aider le groupe. Dans la pratique, vous pouvez décider qu’il ne sert pas à grand chose mais fait fuir les derniers loups en leur criant dessus. Osior est particulièrement agité à l’idée de voir un groupe d’aventuriers dans sa forêt et il faudra beaucoup de Persuasion ou d’Intimidation (DD 15) pour le calmer et le convaincre de laisser les apprentis héros s’occuper du problème.

Les statistiques d’Osior ne sont pas listées ici, considérez-le en effet comme un PNJ non-combattant. Un peu trop âgé, limite gâteux, il a bien conscience que quelque chose ne tourne pas rond mais n’est pas en mesure de chasser les responsables. Osior sera à même de donner quelques explications sur la situation : il sait que les animaux de la forêt deviennent agressifs, surtout dans le Nord-Est de celle-ci.

Tandis que le groupe se dirige vers le Nord-Est, il se rend compte que les animaux qu’il croise ont un comportement étrange et inhabituel : les oiseaux sont agressifs, les écureuils sautent de branche en branche de façon hystérique, les lièvres foncent droit devant eux etc… Libre à vous de ponctuer cette phase par un combat ou une tentative de capturer un animal (Dressage avec DD20 pour y arriver). L’examen des bêtes (via un jet de Nature DD 10) révèle des filaments de champignons qui ont colonisé le cerveau puis le corps. Et Osior disparaît dans la forêt sans que quiconque ne le voit partir, les aventuriers sont donc à nouveau seuls !

Si vous voulez pimenter cette partie du scénario, utilisez des monstres infestés de champignons qui errent dans la forêt (en prenant par exemple les statistiques des zombies). Libre aux aventuriers de les contourner ou de les affronter. Ce passage peut aussi, si vous le souhaitez, orienter un peu l’histoire vers une ambiance horrifique, avec des monstres mutants émergeant de brumes méphitiques et de sous-bois obscurs…

Carte 2 : le camp des gnolls

Après plusieurs heures de marche dans la forêt, la luminosité décroît tandis qu’une brume verdâtre commence à vous envelopper. Une odeur nauséabonde assaille vos narines, à la fois âcre et piquante, et vous fait toussoter. Vos yeux vous piquent sous l’effet d’une fumée particulièrement irritante et désagréable.

Le campement des gnolls est noyé dans les vapeurs nauséabondes. Au sol, une mixture dégouline du chaudron placé dans un arbre creux et dans lequel ils font leurs préparations, s’infiltre dans le sol et fait pousser ici ou là des paquets de champignons mutants. Leurs filaments se répandent dans le sol et contaminent les animaux, qu’ils rendent fous. En option, vous pouvez donner un malus aux aventuriers à cause de l’atmosphère suffocante (un jet de sauvegarde de Constitution contre le poison  doit être réussi pour ne pas devoir agir et combattre avec désavantage sur une période donnée, par exemple).

Montant la garde autour du campement se trouve deux groupes composés chacun d’un gnoll et d’un loup qui patrouillent. S’ils sont attaqués et arrivent à donner l’alarme, deux autres gnolls armés d’arcs se joignent au combat.

gnoll dd


Si les aventuriers ont été furtifs ou se sont débarrassés facilement des gnolls (ou s’ils sont niveau 3 par exemple), faites intervenir un gnoll seigneur de meute qui fait office de lieutenant du brigand surnommé Serpent. Ce gnoll adorateur de Yeenoghu monte la garde auprès du chaudron caché dans l’arbre creux et autour duquel s’affaire un gnoll gringalet, préparant des potions en toussotant. Un stock de caisses en bois contenant des flasques est posé un peu plus loin.

Osior le druide fera son retour au plus mauvais moment pour le groupe, en hurlant contre les gnolls et en les menaçant de son bâton. S’il est (hélas) assez inoffensif contre les monstres, vous pouvez cependant faire rater leur tour aux gnolls qui s’occupent de lui, ou les faire attaquer avec désavantage à cause de la distraction engendrée par le druide.

Epilogue

Le gnoll gringalet est pacifique et ne combat pas, il est un peu moins bête que ses compagnons qui le martyrisent, se moquent de lui et l’ont cantonné à la « tambouille ». S’il est interrogé, il apprendra au groupe que Serpent rassemble des humanoïdes, (gnolls, gobelins, kobolds) mais il ne sait pas pourquoi. Son rôle à lui est d’utiliser les champignons de la forêt que les autres gnolls lui apportent, pour faire des potions afin de renforcer l’armée de Serpent. Cela peut faire l’objet d’une aventure ultérieure…

Les héros seront chaleureusement remerciés par Osior (pour ce que cela vaut !) et seront les bienvenus s’ils reviennent un jour dans la forêt. Le druide se chargera de purifier la forêt et de se consacrer à la guérison des animaux. Les aventuriers peuvent se partager le trésor constitué des possessions et du stock de potions des gnolls.

Trésor :

  • trois « potions de soins »
  • deux « potions de poison »
  • deux « potions de force de Géant des collines »
  • une bourse avec 75 PA et 20 PO
  • une amulette en or représentant un soleil d’une valeur de 30 GP
  • un stock de poudre de champignon qui pourra intéresser un alchimiste (valeur 50 PO)

Retour d’expérience

J’ai fait jouer ce scénario en l’intégrant à une mini-campagne et en lui donnant un tour tragi-comique avec le personnage d’Osior, tout à tour casse-pied, farfelu et attachant (pensez un peu à Radagast dans le film du Hobbit…). Le gnoll gringalet a été capturé par le groupe et ramené en ville. Affublé du nom d’Alambic, il est aux dernières nouvelles devenu l’apprenti d’un alchimiste et est bien plus heureux que parmi sa tribu gnoll dont il était le souffre-douleur…

Si vous voulez jouer cette aventure et/ou commenter, je suis preneur de vos retours…

N'hésitez pas à commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.